Le Saviez-vous ? L'adaptation à l'entraînement 2

Suite de l'adaptation à l'entraînement.  Nous avons vu que pour obtenir une adaptation à l'entraînement, il faut respecter certains principes.  Nous allons voir la définition de ces principes énumérés la semaine dernière.  Pour être un peu plus simple sur quoi doit jouer l'entraîneur pour permettre à l'entraîner de progresser comme il se doit sans se blesser ou tomber dans un état de fatigue important.

 

En premier l'alternance, ceci permet de varier les périodes de travail et de repos.  ce principe s'applique à une séance, à une semaine, à un mois ou une année d'entraînement pour permettre la surcompensation.  Si nous ne respectons pas le principe de d'alternance, nous courons le risque de surentraînement.

 

Le principe de la progression doit être présente au quotidien dans l'entraînement et tout particulièrement dans la durée, l'intensité et la fréquence d'entraînement. 

 

L'individualisation permet l'adaptation des paramètres d'entraînement à la personne à entraîner.  ils doivent être cohérents avec les objectifs, les besoins, le niveau physique et psychologique ainsi que les résultats de l'évaluation de l'individu.

 

 

La variabilité permet elle, de produire des résultats optimaux.  Le préparateur physique doit faire varier les paramètres (vitesse, durée, temps de repos, charge etc..) dans les séances.  Dans le cas contraire, il n'y aura plus de surcharge et par conséquence plus d'amélioration.

 

Le maillon faible dois être rapidement mis en évidence lors de l'évaluation.  Il permet d'identifier les facteurs limitatifs qui pourraient nuire au déroulement normal de l'entraînement et d'y apporter la solution adéquate.

 

Et enfin, nous  terminons par la surcharge.  celle-ci doit produire un effet chronique.  C'est à dire que l'effort demandé doit être suffisamment haut pour demander un effort conséquent pour la progression mais pas excessif pour être bien vécu et ne pas mettre l'entraîné dans un état de fatigue trop important. Suite à la surcharge de la séance, il est nécessaire de prendre une période de repos pour permettre à l'organisme de s'adapter et d'atteindre un niveau de forme plus élevé qu'initialement.

 

la semaine prochaine nous verrons la marge de progression en fonction de l'âge et du niveau initial d'entraînement.

 

 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas !!!

 

A votre service.

 

Jean-Luc Le Noguès

Physiologiste de l'exercice / Préparateur physique / Coach sportif

 

Sport Attitude Faire du sport avec intelligence

Tél. 09 53 97 08 00 / 06 22 37 25 36

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

La préparation hivernale en Tennis suite

January 11, 2019

1/2
Please reload

Recent Posts

June 17, 2019

Please reload

Search By Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

COACH SPORTIF - PRÉPARATION PHYSIQUE - NUTRITION  - PERTE DE POIDS - TONIFICATION MUSCULAIRE - REPRISE SPORTIVE - SPORT SANTE -

SPÉCIAL CARDIO

© 2016 by SPORT ATTITUDE.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now